12 janvier 2014

Laisse is more

33 ans dans un mois.

Ma mémoire fuit depuis un an. Incapacité où je suis de retenir une histoire racontée -de rappeler des pans entiers de passé, qui ont pourtant été vivants. En attendant que ça s'améliore (si ça s'améliore) évident que je dois noter ici de plus en plus de choses, même personnelles, tant pis. Car finalement tout se range pour moi sur le même plan un peu fumeux, l'oubli gagne aussi le coeur. Il n'a plus que des émotions brèves, privées du long retentissement que leur donne la mémoire. La sensibilité des chiens est comme ça. (Albert Camus, Carnet II, page185, Folio, Gallimard, 2013)

Laissé pour compte et chien en laisse